Quelques exemples de communautés de patients

Nous serons plusieurs MMT à intervenir les 6 et 7 juin à Paris à la prochaine édition du congrès Doctors 2.0 & You, organisé par un de nos membres, Denise Silber. En 2012, la conférence Doctor 2.0 and You a donné la parole à de nombreuses communautés de patients. La plupart d’entre elles ont été créées par un patient porteur d’une pathologie qui s’interroge sur sa maladie, son évolution, son traitement, etc .Pouvoir échanger avec des patients qui présentent la même maladie est à la fois enrichissant et rassurant. Les patients sont des experts de leur propre état de santé et les médias sociaux leur ont permis de s’afficher en tant que tels.

 Conférence Doctor 2.0 and You

 

Maladies rénales : Renaloo
Carenity : 30 communautés de patients ( diabète, pathologie mentale, SEP, etc)
Blabladoctor : réseau social santé en Indonésie
Maladie de Crohn : Réseau Crohnology
Dysplasie fibro musculaire : Afternoonaper
Patients like me
Drimpy

 Les vidéos des diverses présentations de ces communautés de patients sont disponibles sur le site Doctor 2.0

 

Maladies rénales : Renaloo

Yvanie Caillé présente une pathologie  rénale depuis l’enfance. Lorsque dans les années 200 elle a su qu’elle était en insuffisance rénale et devait être dialysée 3 fois par semaine, elle a recherché de l’information sur le web, pour en savoir davantage, elle voulait connaître le parcours de patients atteints de la même pathologie. Elle a alors trouvé un blog en anglais d’un journaliste qui avait une pathologie rénale : c’est ce qui lui a donné l’idée de créer Renaloo en 2002 pour accompagner les  dialysés et les futurs transplantés. C’est une des premières communauté centrée sur la pathologie rénale en France. Une nouvelle version du site a vu le jour en 2009.
Yvanie Caillé, désormais greffée, travaille, voyage. Elle croit beaucoup au rôle de l’internet 2.0 pour la mise en pouvoir des patients.

Renaloo

 

Carenity : 30 communautés de patients ( diabète, pathologie mentale, SEP, etc)

Selon Michael Chekroun, Carenity est le premier réseau social français pour les patients, il a été créé en 2011 et vise à donner des informations  générales aux patients et à leurs proches. Carenity propose des fonctionnalités comme sur Facebook, linkdin, Twitter ( mur, réseau d’amis, discussion sur des forums avec d’autres patients,etc)
Chaque patient dispose d’un tableau de bord sur sa pathologie, il peut partager des informations avec son médecin. Carenity est une véritable plateforme de partage en temps réel.

Carenity recueille les impacts de la maladie sur la vie  personnelle  et la vie professionnelle, les patients échangent des astuces pour améliorer leur qualité de vie, etcDe nombreux dialogues portent sur les effets et l’observance des traitements.

En 2012,  7000 patients étaient inscrits sur Carenity : les services offerts par Carenity sont gratuits pour les patients, par contre le service est payant pour l’industrie pharmaceutique.

Carenity

 

Blabladoctor : réseau social santé en Indonésie

L’Indonésie, compte 200 millions d’habitants, c’est le 2ème plus grand utilisateur de Facebook et le 3 ème de Twitter.

Jacques Durand, Médecin français qui travaille depuis 8 ans en Indonésie, a créé une plateforme Blabladoctor, qui  fonctionne un peu comme Patients like me. Cette plateforme aborde les pathologies, les médicaments (20% des médicaments en Indonésie sont contrefaits. ) mais également les hôpitaux (L’Indonésie manque de structures hospitalières) : cette plateforme permet à un patient d’entrer en contact avec un autre patient pour recueillir des informations sur un hôpital.

En Indonésie, les jeunes générations se chargent des anciens, sur le réseau, 2 personnes représentent en fait environ 8 personnes ( par exemple, tel internaute va consulter et interroger la plateforme pour des obtenir des informations qu’il transmet ensuite à sa grand-mère qui refuse de traiter son diabète).

Blabladoctor

 

Maladie de Crohn : Réseau Crohnology 

Le réseau Crohnology est destiné aux patients atteints de maladie de Crohn.

Crohnology

 

Dysplasie fibro musculaire : Afternoonaper

La fondatrice de cette communauté est atteinte de dysplasie fibromusculaire ( fibromuscular  dysplasia), pathologie rare, qui rétrécit le calibre des artères en raison d’une croissance cellulaire anormale. Il aura fallu des décennies pour établir le diagnostic. Les médias sociaux ont aidé cette patiente à découvrir le diagnostic en 2011. Elle s’est alors lancée dans les médias numériques pour échanger avec d’autres patients, des familles de patients.
Afternoonnaper

 

Patients like me

C’est une famille et une maladie qui ont créé au départ le site  Patients like me, dont l’idée est de partager toutes les données sur les médicaments, les pathologies, etc. Ce site compte maintenant plus de 150 000 patients.
Dans la salle d’attente d’un médecin, les patients ne parlent généralement pas de leur pathologie. C’est ainsi qu’un patient qui présente des crises comitiales n’a parfois jamais l’occasion d’échanger avec un autre patient épileptique. Patient like me permet d’entrer en contact avec des patients porteurs de la même pathologie et de parler des symptômes, des traitements, de leurs effets indésirables, d’échanger avec des personnes qui sont confrontées aux mêmes difficultés.
Paul Wicks, lors de la présentation de cette communauté de patients, a présenté une étude qui prouvait que les patients épileptiques qui appartenaient à une communauté de patients se rendaient moins souvent aux urgences.

Le site Patients like me permet aussi de faire des recherches et des essais cliniques pour des patients qui présentent une même pathologie.

Patients like me

 

Drimpy

 Rob Halkes a présenté Drimpy, une plateforme qui permet au patient de suivre ses propres données médicales et d’entrer en contact avec d’autres patients, d’autres médecins. Chaque patient a son dossier médical, qui comporte plusieurs rubriques : le patient peut placer des informations à propos de ses antécédents médicaux, des documents en ligne. Son médecin peut également mettre des documents à sa disposition. Il est possible d’ajouter des applications spécifiques si le médecin veut suivre des paramètres spécifiques ( tension artérielle, échelle de la douleur, etc), d’éditer des graphiques, de comparer la situation du patient avant et après la prise de tel traitement,etc
Le patient peut donc interagir en ligne à la fois avec des patients qui ont la même pathologie, suivent le même traitement mais également avec les professionnels de santé qui assurent son suivi médical. Toutes ces informations demeurent privées.
Ce système participatif permet donc à diverses disciplines médicales de travailler ensemble pour le même patient.

Drimpy

 

Les communautés de patients permettent aux patients de mieux connaître leur pathologie. Les médias sociaux  permettent aussi aux médecins de  mieux comprendre leurs patients…

Nous attendons tous avec impatience la prochaine édition de Doctor 2.0 and You qui se déroulera à Paris les 6 et 7 juin 2013 : cette conférence internationale donne la parole à tous les acteurs de santé : patients, professionnels de santé, inventeurs digitaux, industries de la Santé, hôpitaux, associations,  institutions, organismes financeurs, etc
Cette  3ème édition de Doctors 2.0™ & You, a conçu cette année un programme fondé sur des expériences concrètes de la Santé 2.0 dans 17 maladies au premier rang desquelles le Diabète et le Cancer.

Cet article ne présente que quelques exemples de communautés de patients, mais il en existe beaucoup d’autres : n’hésitez-pas à poster en commentaire sous cet article, des sites de communautés de patients.

 

 

Conférence Doctor 2.0 and You

 

 

 

 

Vous pouvez lire également les articles suivants :

2 Commentaires

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.

Partager Facebook Twitter Flux RSS

Flux Cris et chuchotements médicaux : le blog

  • Cauchemar en médecine, bordel aux urgences, saturation à l’hôpital…
    Quelle est la véritable crise de la santé ? est-ce économique ? est-ce relationnel ? ça vient des médecins ? des patients ? de l’organisation ? de l’irruption intrusive et massive des médecines non médicales, soit disant douces, non réglementées, mais prêtes, elles, à répondre à toute demande de prise en charge ? Et si la véritable crise de la santé n’était... […]

Flux Santé au travail en Suisse

  • Se protéger des morsures de tiques
    Les tiques, qu’elles soient à l’état adulte, mais également sous forme de larves ou de nymphes,  mordent l’homme ( on parle souvent à tort de piqûre) afin de se nourrir de son sang. En raison des conséquences potentiellement graves des ces morsures ( encéphalite, maladie de Lyme), il faut savoir repérer les tiques, connaître les […]

Flux Santé au travail en France

  • Travailler en période de canicule ou par chaleur extrême
    Certaines personnes qui travaillent sont plus exposées que d’autres aux risques liés aux fortes chaleurs. Afin de limiter les accidents du travail liés à de telles conditions climatiques, des mesures simples, pour assurer la sécurité et protéger la santé des travailleurs, s’imposent aux employeurs. Les services de santé au travail sont également impliqués dans cette […]

Flux Cancer Contribution

  • Le cancer du poumon en France
    En France, le cancer du poumon touche près de 37 000 nouveaux cas, avec une grande majorité d’homme. Ce cancer a une propagation facilitée, car souvent les diagnostics se font tardivement parce qu'il n’y pas de symptôme spécifique. Jean-Pierre Lassaigne, président de l'association de l'Air, nous livre ses réflexions sur les enjeux et les actions […]

Flux Doctor 2.0

Flux Silber’s Blog

  • Hommage aux ePatients et aux Docteurs 2.0 #doctors20
    "Les ePatients et les Docteurs 2.0 sont les piliers de l'e-santé. C'est à partir de leurs initiatives que tout devrait se construire. Ce n'est pas le cas. Changeons cet 'hélas' en 'allons-y'. Voilà pourquoi j'ai rédigé ce texte pour le...

Flux Visites médicales du permis de conduire

Flux Zeblogsanté

  • Interopérabilité : le serpent de mer du numérique
    L’interopérabilité est un vieux serpent de mer qui sort régulièrement sa tête de l’eau depuis que les mondes hospitaliers et extrahospitaliers ont été informatisés. On le voit réapparaître, puis disparaître au gré des réformes et des évolutions de la médecine. L’interopérabilité, c’est quoi ? « C’est la capacité que possède un produit ou un système, dont lesLire […]

Soutenir la mission de l'association :
promouvoir l'usage des NTIC au service des patients, de la médecine et de la santé.



Médecins Maitres-Toile