20 octobre 2003
Denise Silber

Comment améliorer le système de santé ?

Colloque Harvard Université, Août 2003.

Diminuer les coûts de la Santé et améliorer la qualité : double souci des deux côtés de l’Atlantique. « L’Erreur est humaine : construisons un système plus sûr « , tel est l’appel que lançait en 1999, aux USA, l’Institut de médecine. On y apprenait avec stupéfaction que l’erreur médicale tuait plus que les accidents de la route. Devant les démonstrations scientifiques qui se sont multipliées, plus aucun Américain n’est surpris du taux d’erreurs médicales. L’accord général sur la nécessité de mettre fin à cet état de fait menait à rechercher des solutions. Un deuxième consensus est en train de se forger aux Etats-Unis : l’amélioration de la qualité passe obligatoirement par la systématisation des processus.

Sous l’égide des nombreuses institutions américaines, dont AHRQ pour les guidelines, JCAHO pour l’accréditation, NPSF pour la sécurité des patients, s’est déroulé à Harvard du 24 au 27 août 2003 le Colloque de la Qualité. Deux exposés magistraux en expriment l’essentiel, ceux de George Halverson, PDG de la Kaiser Foundation, le plus grand organisme de soins à but non lucratif (8 millions de patients) aux Etats-Unis, et de Harvey Fineberg, président de l’Institute of Medicine, branche médicale de l’Académie des Sciences. L’un et l’autre constatent l’insuffisance actuelle en qualité et confirment la nécessité de mettre en place un système fondé sur la standardisation des performances.

D’après des études que cite le Dr Halverson, 45 % de patients chroniques reçoivent des soins inappropriés, non conformes aux bonnes pratiques ; 125 000 décès par an sont dus à la non observance des prescriptions ; le coût annuel des erreurs médicamenteuses s’élève à $177 milliards. Le Dartmouth Atlas des données de Medicare (système fédéral d’assurance sociale pour les plus de 65 ans) est éclairant par ses analyses régionales : pour des patients comparables, les pratiques médicales varient selon la géographie et non pas selon les données scientifiques. On trouve des écarts « géographiques » de 300 % pour les pontages cardiaques et de 400 % pour les admissions en soins intensifs. Un même patient, en termes d’âge, sexe, race, coûte $8400 par an à Miami et $3400 à Minneapolis (correction faite du coût local des services).

Fineberg confirme : 770 000 patients par an sont affectés par des adverse events aux États-Unis, selon une étude de l’AHRQ en 2001. McGlynn & coll. (NEJM, 2003) ont étudié la prise en charge de 30 pathologies chez 6700 patients : 46 % sont soignés de façon inappropriée ; 11 % reçoivent des traitements potentiellement nocifs.

Solution ? Puisque, au vu de ces données, le système de soins américain n’en est pas un, il y a urgence à mettre en place des outils de systèmatisation. La fondation Kaiser a commencé à s’équiper d’un dossier électronique intégrant guidelines et suivi des résultats. Sur 2003-5, elle investit en infrastructure informatisée environ 2 milliards de dollars. Sa filiale de l’Ohio, en introduisant des rappels informatisés auprès des médecins, a réduit de 50 % les taux de mortalité des patients cardiaques,

Comme Halverson, Fineberg est d’avis que la cause des erreurs est moins dans les individus que dans l’organisation du système. Ses recommandations sont celles du gouvernement fédéral : meilleure diffusion de l’EBM, dossier électronique, rémunérations basées sur la qualité, gestion des priorités par groupe de pathologies.

Retenons cette citation du Dr. Fineberg :

« Plutôt que de penser que notre système de soins est fondamentalement bon et cependant générateur d’erreurs, nous devrions penser que tout système produit les résultats inhérents à sa conception. Si nous voulons des soins sans erreur, nous devons concevoir et mettre en œuvre des systèmes capables de protéger contre l’erreur.« 

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.

Partager Facebook Twitter Flux RSS

RSS Cris et chuchotements médicaux : le blog

  • Un Mail DGOS de 10 pages aux médecins: j’ai mal à ma médecine…
    Vient un moment ou il n’est plus possible de faire comme si de rien n’était. Après des décennies à se dire qu’une solution à la formation de bien trop peu de médecins allait venir toute seule, un beau matin, tout bascule et la réalité apparait dans sa vraie dimension aux innombrables administratifs bureaucratiques auto-engendrés par le... […]

RSS Santé au travail en Suisse

  • Epilepsie et conduite de véhicule
    Les directives relatives à la capacité de conduire un véhicule en cas d’épilepsie ont été actualisées en 2015 par la Commission de la circulation routière de la ligue suisse contre l’épilepsie et encore reprécisées en 2019. Ces directives sont dans l’ensemble conformes aux directives des autres pays européens. Lors d’une épilepsie active, l’aptitude à conduire […]

RSS Santé au travail en France

  • Réglementation du port de charges
    Les articles R. 4541-1 à R. 4541-9 du code du travail, des normes AFNOR et le décret n° 92-958 du 3 septembre 1992 définissent la limite acceptable de port de charge en fonction de l’âge, du sexe du salarié, de la distance à parcourir et des caractéristiques de la tâche. L’employeur doit prendre toutes les […]

RSS Cancer Contribution

  • Chirurgie et cancer : où se faire opérer ?
    Chirurgie du cancer : comment choisir l'établissement qui va nous opérer ? Cancer Contribution a réalisé une enquête sur ce sujet, qui fait l'objet du reportage de "Liberté, Santé, Inégalités" de Cash investigation diffusé hier soir le 13 janvier sur France 2. L’article Chirurgie et cancer : où se faire opérer ? est apparu en […]

RSS Doctor 2.0

  • FemTech Summit – 26-27 mai – en ligne – gratuit
    Basil Strategies et notre marque événementielle Doctors 2.0 & You  sommes heureux de soutenir  FemTech Summit, qui se déroulera en ligne – et gratuitement – les 26 et 27 mai, ... Lire la suite The post FemTech Summit – 26-27 mai – en ligne – gratuit appeared first on Doctors 2.0.

RSS Silber’s Blog

  • Hommage aux ePatients et aux Docteurs 2.0 #doctors20
    "Les ePatients et les Docteurs 2.0 sont les piliers de l'e-santé. C'est à partir de leurs initiatives que tout devrait se construire. Ce n'est pas le cas. Changeons cet 'hélas' en 'allons-y'. Voilà pourquoi j'ai rédigé ce texte pour le...

RSS Visites médicales du permis de conduire

RSS Zeblogsanté

  • Interopérabilité : le serpent de mer du numérique
    L’interopérabilité est un vieux serpent de mer qui sort régulièrement sa tête de l’eau depuis que les mondes hospitaliers et extrahospitaliers ont été informatisés. On le voit réapparaître, puis disparaître au gré des réformes et des évolutions de la médecine. L’interopérabilité, c’est quoi ? « C’est la capacité que possède un produit ou un système, dont lesLire […]

RSS Droit médical brèves

  • Folifort – avis – forum – prix – Amazon – composition – en pharmacie
    Rate this post Pourtant après j’étais avis superbe !La couleur a Folifort  disparu et la durée de vie, j’avais besoin d’obtenir un shampoing actuellement teinté d’orange à 40 européens chacun, mais finalement, après 3 semaines complètes, j’avais en pharmacie besoin de couper à nouveau les cheveux et de retoucher également les débuts. J’ai supposé qu’investir […]

RSS Droit-medical.net

  • Folifort – avis – forum – prix – Amazon – composition – en pharmacie
    Rate this post Pourtant après j’étais avis superbe !La couleur a Folifort  disparu et la durée de vie, j’avais besoin d’obtenir un shampoing actuellement teinté d’orange à 40 européens chacun, mais finalement, après 3 semaines complètes, j’avais en pharmacie besoin de couper à nouveau les cheveux et de retoucher également les débuts. J’ai supposé qu’investir […]

Soutenir la mission de l'association :
promouvoir l'usage des NTIC au service des patients, de la médecine et de la santé.



Médecins Maitres-Toile