12 février 2016

De la réputation à la e-réputation du médecin …

e-reputationLa réputation d’un médecin se faisait autrefois à l’échelle de la ville ou de l’hôpital où il exerçait. Sa réputation était fondée sur l’avis que ses patients et son entourage avaient de lui. Une réputation mettait des années à se construire et ne pouvait que s’émousser avec les avis négatifs ou parfois s’effondrer à l’occasion d’une sale affaire.

La littérature de gare (Slaughter, Soubiran, etc.) est pleine de ces médecins détruits par un scandale alors que leur réputation était au plus haut. En France le Code de Déontologie a prévu plusieurs articles pour gérer la question de la confraternité.

Puis est venu la médiatisation à partir des années 60. L’information a quitté le strict Landernau pour se répandre sur la place publique. Des médecins médiatiques (Barnard, Cabrol, etc.) ont envahi les ondes et la presse. Leur réputation s’est élargie, basée non plus sur leurs seules qualités médicales mais sur les règles du show biz.

Depuis 2000 et surtout depuis la poussée des réseaux sociaux, on est passé de la réputation à la e-réputation. Elle ne répond presque plus à des qualités personnelles patiemment construites, mais à un renforcement de cet aspect show biz et avec une composante supplémentaire qui est la pensée et les écrits de celui qui l’émet. Les aspects sont positifs car on peut véhiculer des pensées novatrices, personnelles ou originales sans posséder la moindre relation publique, par un blog ou par des commentaires dans le cadre du 2.0. On peut accroître son influence par Linkedin ou des réseaux de ce type. L’accélérateur de cela est twitter qui peut “faire” une star en quelques tweets : il suffit de posséder une information que le réseau va transmettre plus rapidement qu’une traînée de poudre, selon les règles du marketing viral. Mais l’élément négatif est qu’il suffit d’un mot de trop, d’une opinion politiquement incorrecte aux yeux des bloggeurs influents pour se faire descendre ou encenser pour ses propos, en occultant totalement le fait que la personne puisse être un médecin efficace et soucieux de ses patients. Et tout ce qui est dit par quelqu’un ou sur quelqu’un est amplifié comme par un monstrueux porte-voix et figé pour « l’éternité d’internet » dans les ordinateurs.

On est bien loin de la relation médecin-patient, de la conscience professionnelle, de ce qui faisait la réputation du médecin. On est passé avec la e-réputation dans la triste et scintillante ère de la communication.

Site internet conseillé :

 

1 Commentaire

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.

Partager Facebook Twitter Flux RSS

RSS Santé au travail en Suisse

  • Arthrose du genou : quels traitements en 2017 ?
    L’arthrose du genou, la gonarthrose, provient d’une usure prématurée du cartilage de l’articulation du genou qui entraîne des difficultés lors de la marche. Les lésions d’arthrose se développent soit dans l’articulation entre le fémur et la rotule (35% des cas), soit dans l’articulation entre le fémur et le tibia (65% des cas). Le principal facteur […]

RSS Cris et chuchotements médicaux : le blog

RSS Cancer Rose

RSS Blog : je suis malade.org

  • LE BUZYNESS DES VACCINS
    La Russie rend 11 vaccins obligatoires dans l’ignorance de tous, La Russie et les USA et la banque européenne font des partenariats pour la fabrication de vaccins, la banque européenne soutient l’entreprise Russe de vaccins Petrovax. Je rappelle simplement pour mémoire que l’hyperactivité, l’irritabilité, les cris intempestifs, les troubles du comportement sont des effets secondaires […]

RSS Santé au travail en France

  • Principaux indicateurs à rechercher chez un travailleur lombalgique
    En cas de lombalgie persistante ou récidivante, constatée à l’occasion des visites médicales de santé au travail, il faut évaluer différents facteurs pronostiques : les facteurs psychologiques et comportementaux susceptibles d’influencer le passage vers la chronicité et les facteurs socio-économiques […]

RSS Cancer Contribution

RSS Doctor 2.0

  • How can Health #Chatbots Assist in the #OpioidCrisis?
    How can Health Chatbots Assist in the Opioid Crisis? My Interview with Ron Chabot, medtech entrepreneur and…former addict By Denise Silber Ron and I had met a few years ago ... Read More The post How can Health #Chatbots Assist in the #OpioidCrisis? appeared first on Basil Strategies.

RSS Silber’s Blog

  • Nouveau site pour Basil Strategies
    Le cordonnier avait été trop long mal chaussé mais la situation est rétablie. Jetez un oeil sur la vidéo ci-dessous, puis visitez le tout nouveau site web de Basil Strategies.

RSS Visites médicales du permis de conduire

  • Liste des médicaments qui interdisent la conduite des véhicules
    Les médicaments sont classés en 3 niveaux de dangerosité pour la conduite et  identifiables par 3 pictogrammes qui figurent sur l’emballage du médicament. L’arrêté du 13 mars 2017 a étendu la liste des médicaments qui présentent un risque pour la … Continuer la lecture →

RSS Zeblogsanté

  • Pour en finir avec les déserts médicaux
    Ils progressent comme la sécheresse au Sahara. Mois près mois, les cartes le prouvent. Pour en finir avec ce fléau qui menace une proportion croissante de notre territoire, il faut penser différemment. Think different ! Ca ne vous rappelle rien ? Territorialité Le désert médical est une expression galvaudée depuis près de 10 ans, dateLire […]

RSS Opinions médicales

  • Les chaussures qui brûlent la peau, le fumarate de diméthyle et l'Inde
    Les médecins sur Twitter sont toujours actifs, souvent passionnés et parfois passionnants. La liste des médecins francophones répertoriés par @MediTwitt compte à présent 726 membres. L'intérêt de cette réflexion d'actualité de @qffwffq saura peut-être vous convaincre de participer au réseau social. Par ordre de citation : Allodocteurs.fr - Un fongicide dans ses chaussures lui brûle […]

Soutenir la mission de l'association :
promouvoir l'usage des NTIC au service des patients, de la médecine et de la santé.



Médecins Maitres-Toile