12 février 2016

De la réputation à la e-réputation du médecin …

e-reputationLa réputation d’un médecin se faisait autrefois à l’échelle de la ville ou de l’hôpital où il exerçait. Sa réputation était fondée sur l’avis que ses patients et son entourage avaient de lui. Une réputation mettait des années à se construire et ne pouvait que s’émousser avec les avis négatifs ou parfois s’effondrer à l’occasion d’une sale affaire.

La littérature de gare (Slaughter, Soubiran, etc.) est pleine de ces médecins détruits par un scandale alors que leur réputation était au plus haut. En France le Code de Déontologie a prévu plusieurs articles pour gérer la question de la confraternité.

Puis est venu la médiatisation à partir des années 60. L’information a quitté le strict Landernau pour se répandre sur la place publique. Des médecins médiatiques (Barnard, Cabrol, etc.) ont envahi les ondes et la presse. Leur réputation s’est élargie, basée non plus sur leurs seules qualités médicales mais sur les règles du show biz.

Depuis 2000 et surtout depuis la poussée des réseaux sociaux, on est passé de la réputation à la e-réputation. Elle ne répond presque plus à des qualités personnelles patiemment construites, mais à un renforcement de cet aspect show biz et avec une composante supplémentaire qui est la pensée et les écrits de celui qui l’émet. Les aspects sont positifs car on peut véhiculer des pensées novatrices, personnelles ou originales sans posséder la moindre relation publique, par un blog ou par des commentaires dans le cadre du 2.0. On peut accroître son influence par Linkedin ou des réseaux de ce type. L’accélérateur de cela est twitter qui peut “faire” une star en quelques tweets : il suffit de posséder une information que le réseau va transmettre plus rapidement qu’une traînée de poudre, selon les règles du marketing viral. Mais l’élément négatif est qu’il suffit d’un mot de trop, d’une opinion politiquement incorrecte aux yeux des bloggeurs influents pour se faire descendre ou encenser pour ses propos, en occultant totalement le fait que la personne puisse être un médecin efficace et soucieux de ses patients. Et tout ce qui est dit par quelqu’un ou sur quelqu’un est amplifié comme par un monstrueux porte-voix et figé pour « l’éternité d’internet » dans les ordinateurs.

On est bien loin de la relation médecin-patient, de la conscience professionnelle, de ce qui faisait la réputation du médecin. On est passé avec la e-réputation dans la triste et scintillante ère de la communication.

Site internet conseillé :

 

1 Commentaire

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.

Partager Facebook Twitter Flux RSS

RSS Santé au travail en Suisse

  • L’homéopathie agirait par le biais de champs électromagnétiques…
    La question est souvent posée : l’homéopathie a t-elle sa place dans notre arsenal thérapeutique ? Est-elle un complément à la pratique médicale et chirurgicale classique ? Les avis sont controversés, car il reste encore beaucoup à faire pour comprendre ses mécanismes d’action : en effet l’infinitésimalité, un des trois principes fondateurs de l’homéopathie, renvoie à la […]

RSS Cris et chuchotements médicaux : le blog

  • La Télémédecine 2017 en 10 questions
    La télémédecine 2017 en 10 questions 1- Les actes de Télémédecine Allo docteur, je ne vous connais pas, mais j’aimerais votre avis, c’est mon ami bidule qui m’a dit de vous appeler…:  Au quotidien, les médecins font déjà de la télémédecine ! Il suffit juste que le médecin et le patient ne soient pas face à […]

RSS Cancer Rose

  • Dépistage, surdiagnostic, catastrophe pour les femmes, par Dr Duperray
    24 mars 2017 Dépistage des cancers du sein, Conception erronée de l’histoire naturelle de la maladie, Surdiagnostic, Une catastrophe pour les femmes. Ci-dessous une présentation de Dr Bernard Duperray, téléchargeable. Ancien président du comité scientifique pour la mise en place du dépistage du cancer du sein (à titre expérimental) dans l’Oise, Dr Duperray a démissionné […]

RSS Blog : je suis malade.com

  • François FILLON ET LA SANTÉ
    Deux infirmières pour 84 malades la nuit! Fillon ne relève pas et ne dit mot. Il n'a pas les moyens de payer les "moyens humains". En un mot il s'en fout, il est froid, a un petit rictus aux lèvres et s'en va en souhaitant "bon courage". S'il est élu il […]

RSS Santé au travail en France

RSS Cancer Contribution

  • Vivre après un cancer du sein
    Mathilde Regnault, étudiante en dernière année de Master en Santé publique à l’Université de Liverpool, réalise une étude pour attirer l’attention des institutionnels sur la vie après un cancer. Étant donné le nombre de cas de cancers du sein et le taux de survie importante, la détresse dans la phase de l’après-cancer constitue un enjeu […]

RSS Silber’s Blog

  • Nouveau site pour Basil Strategies
    Le cordonnier avait été trop long mal chaussé mais la situation est rétablie. Jetez un oeil sur la vidéo ci-dessous, puis visitez le tout nouveau site web de Basil Strategies.

RSS Visites médicales du permis de conduire

RSS Zeblogsanté

  • Pour en finir avec les déserts médicaux
    Ils progressent comme la sécheresse au Sahara. Mois près mois, les cartes le prouvent. Pour en finir avec ce fléau qui menace une proportion croissante de notre territoire, il faut penser différemment. Think different ! Ca ne vous rappelle rien ? Territorialité Le désert médical est une expression galvaudée depuis près de 10 ans, dateLire […]

RSS Opinions médicales

Soutenir la mission de l'association :
promouvoir l'usage des NTIC au service des patients, de la médecine et de la santé.



Médecins Maitres-Toile