Des assurances acceptent désormais d’assurer les médecins qui réalisent du téléconseil, publient de l’information santé sur le web, etc

La plupart des compagnies d’assurances refusaient jusqu’à récemment de couvrir les médecins dans leur activité de téléconseil via internet, ou de publications d’information santé sur le web. Le droit évolue moins vite que la technologie… Certaines compagnies d’assurance acceptent désormais de garantir ce risque sans surcoût, sous-réserve que le médecin déclare cette activité à son assureur.

 L’assureur donne sa garantie dans toute la plénitude de l’art, mais un assureur est tenu d’appliquer la loi, il ne peut pas couvrir un risque interdit.
La compagnie d’assurance, pour garantir les activités du médecin utilise le code des assurances, le code de déontologie et le code de santé publique. Tous les actes sont assurés sauf ceux qui sont  interdits ! Lorsqu’une compagnie d’assurance a un doute sur telle ou telle activité pratiquée par un médecin, elle contacte l’Ordre des médecins pour recueillir son avis sur l’acte en question.

Réaliser du téléconseil n’est pas interdit, de même que diffuser de l’information sur le web, ces activités peuvent donc être garanties par une assurance.
Dans le cadre du droit du contrat, le médecin doit déclarer le risque lors de la souscription et en cours de contrat, il doit donc informer la compagnie d’assurance qu’il réalise du téléconseil ou de la diffusion d’information sur internet.
En effet, le contrat d’assurance est un contrat d’exceptionnelle bonne foi, mais il faut toujours donner le maximum de détails à son assureur.
L’assurance  utilise et pratique le droit :  le droit doit suivre l’ évolution du rapport à la patientèle.

Téléconseil
Le téléconseil est une activité relativement récente mais fait bien partie de la pratique médicale. Pourtant, de nombreux assureurs refusaient jusqu’à présent de couvrir cette activité considérant qu’ils manquaient de recul pour évaluer le risque.
En téléconseil,  il y a une obligation de moyen, mais pas d’obligation de p résultat.
Le médecin doit informer son assureur qu’il pratique le téléconseil : le médecin peut avertir son assureur éventuellement par mail puisque la Cour de cassation donne au mail la même valeur que le courrier avec AR.

Diffusion d’information santé sur le web
Pour accepter d’assurer un site internet, notamment pour garantir la perte de données en raison d’un piratage ou d’une défaillance de l’hébergeur, l’assureur vérifie que le site respecte la  déontologie imposée, qu’il soit conforme au dernier livre blanc publié par l’Ordre des médecins en 2011 .
La garantie perte de données informatique peut être souscrite, afin d’indemniser le temps nécessaire pour reconstruire les données.

Cet article reprend la présentation de Jean Vilanova, juriste expert pour La Médicale, réalisée à l’occasion de la réunion annuelle des Médecins Maîtres-toile, qui a accueilli également un représentant de La MACSF.

  • La Medicale assure sans surcoût les médecins assurés en responsabilité.
  • La MACSF a décidé, à la suite de la réflexion conduite lors de cette rencontre avec les Médecins Mäitres-toile de  garantir désormais l’activité de téléconseil des professionnels de santé.
    Le questionnaire de souscription intégrera une série de questions sur le sujet (site payant, blog/forum, site personnel, etc) et dans les conditions particulières du contrat la clause suivante sera intégrée :
    • Clause dérogatoire pour le téléconseil
    • Par dérogation au paragraphe « ACTIVITES EXCLUES PAR LE PRESENT CONTRAT  SAUF DISPOSITIONS CONTRAIRES ENONCEES AU PARAGRAPHE CLAUSES CI-DESSOUS » les garanties du présent contrat sont étendues aux conséquences pécuniaires de la responsabilité professionnelle susceptible d’être encourue par l’assuré lors de la pratique du téléconseil (informations personnalisées données à des internautes connectés à un site payant ou sur un blog/forum ou sur son site personnel) 

 

Lorsqu’un  médecin achète un contrat d’assurance il achète normalement de la sérénité…

Vous pouvez lire également les articles suivants :

Sites internet conseillés

4 Commentaires

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.

Partager Facebook Twitter Flux RSS

RSS Santé au travail en Suisse

  • La bioinformatique conduit à la médecine personnalisée
    Les nouvelles technologies produisent une énorme quantité de données ( big data) : associées au développement incessant dans le domaine de l’informatique, elles sont à l’origine de grands bouleversements dans le domaine médical. C’est ainsi que la bioinformatique conduit à la médecine personnalisée qui offre des perspectives très intéressantes pour la connaissance et le traitement des […]

RSS Cris et chuchotements médicaux : le blog

  • Cabinet vide cherche sans succès Junior infatigable
    Toutes ces villes, toutes ces villages, qui ronronnaient ou ronchonnaient sur leur médecin, grognent maintenant sur son absence. On en cherche un neuf, il se fait désirer. On tente quelques appâts, pas trop copieux comme un loyer pas cher, une petite primette. Pas d’augmentation d’honoraires, faut pas exagérer non plus.  Car on le sait de […]

RSS Blog : je suis malade.com

  • LES POLITICARDS
      CHANSON  de Alain Joseph Calvayrac Musique : Christophe GLOCKNER                           […]

RSS Santé au travail en France

  • Collaborateur médecin en santé au travail
    Compte tenue de la pénurie de médecins du travail, depuis 2012 les services de santé au travail ont pu recruter des médecins qui n’avaient pas de titre de spécialité en santé au travail.Un décret publié en octobre 2016 précise les […]

RSS Cancer Contribution

  • La prise de décision partagée
    Le dossier de ce mois est consacré à la décision médicale partagée (ou SDM, Shared Decision Making en anglais). Tout d’abord, rappelons le concept de décision médicale partagée : selon l’HAS, cette expression désigne un modèle de décision médicale qui décrit deux étapes clés de la relation entre un médecin ou, plus largement, entre un […]

RSS Visites médicales du permis de conduire

RSS Zeblogsanté

  • Sommes-nous totalement propriétaires de nos données de santé ?
    Peut-on revendiquer la totale propriété de nos donnés de santé ? Ce terme de « propriétaire » n’est-il pas excessif ? Reflète t-il véritablement le statut de ce qu’est une donnée ? Des propos sans doute un peu iconoclastes, mais une nécessaire réflexion si l’on veut que la connaissance scientifique progresse réellement avec les outils du mondeLire […]

RSS Opinions médicales

Soutenir la mission de l'association :
promouvoir l'usage des NTIC au service des patients, de la médecine et de la santé.



Médecins Maitres-Toile